alain greloud | photographe

infos  -  contact.

 

 

tomorrow there is no evidence
you were ever here.

matière sombre.

muted feelings.

n.o.r.d..

la quadrature du cercle.

sous le soleil exactement.

le livre de sable.

par un matin d'hiver.

vanité....

demande à la poussière.

水色
mizuiro.

つくりばなし
tsukuribanashi.

jeux d'artifices.

rêve n°33.

hôtel de la baie des trépassés.

si loin, si proche.

joulukuu.

phpa 2010.

l'île.

le grenier.

marcelle.

 

 

travaux professionnels.

corporate.

presse et édition.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

つくりばなし
Tsukuribanashi

Au contraire du documentaire et à l'opposé de l'exotisme, dans cette série, je me sers du Japon comme
d'un décor. On devine seulement l'archipel nippon à travers ses détails, ses atmosphères et ses codes
esthétiques... Ainsi dépouillé de son "folklore", ce pays m'ouvre alors d'autres horizons plus fictionnels
imprégnés de la littérature d'Abé Kôbô, de Yoko Ogawa ou encore d'Haruki Murakami... De cette littérature
contemporaine, très éloignée des traditions japonaises, je m'inspire de l'importance donnée aux sensations
fugitives et aux détails insignifiants. Je photographie en me souvenant d'histoires faites de mystère,
de sensualité et de nature, de récits où le banal dérape dans le fantastique. C'est bien d'une fiction
(tsukuribanashi) dont il s'agit ici.

 

 

 

 

 

 

 

 


<--- retour